Handicap : la nécessité de s’équiper en équipement podotactile

L’équipement des établissements recevant du public doit être bien pensé pour ne négliger aucun détail. En effet, comme tout type de personnes peut accéder au bâtiment, il est important d’y assurer un déplacement sécurisé. C’est pour cette raison que la loi handicap ordonne l’utilisation de l’équipement urbain podotactile.

Le dilemme dans le déplacement pour un malvoyant

La raison pour laquelle la loi exige la mise en place de l’équipement urbain podotactile est avant tout une question de sécurité. Il s’adresse aux individus handicapés ayant des troubles de la vision, mal-voyants ou aveugle. Comme ses personnes ont du mal à repérer un changement dans le trajet qu’elles empruntent, cela peut causer de graves accidents. On peut mentionner un aveugle qui n’a pas été mis au courant qu’il va bientôt entamer la descente d’un escalier. Dans ce cas, il y a un très grand risque de chute, et cela, même si un mal-voyant se déplace lentement. L’équipement urbain podotactile assure dans ce cas que l’individu soit averti que des obstacles ou changements se trouve tout près. Comme utiliser des panneaux serait inutile pour un mal voyant, il faut employer des signalisations qui utilisent le toucher. Les équipements podotactiles peuvent-être acquis sur idequip.com.

Comprendre le système podotactile

Ainsi, l’équipement urbain podotactile assure la communication aux personnes mal-voyantes par le toucher, tactile, et les pieds, podo. Ce type d’équipement possède une surface en relief qui peut être ressentie même en portant les chaussures. Par conséquent, en marchant ou passant la canne sur l’équipement, la personne sera tout de suite avertie et se conditionnera. Il existe différents changements que l’équipement podotactile permet de prévenir. Il peut être installé pour un changement de niveau, pour l’approche d’un escalier ou pour séparer le trottoir de la rue. L’équipement podotactile peut également servir au guidage des individus mal-voyants durant leurs déplacements.

Les différents types d’équipement urbain podotactile

Pour la pose d’équipement urbain podotactile, il existe plusieurs systèmes proposés par des professionnels. En intérieur, on conseille l’utilisation des indicateurs à coller, ils permettent une signalisation qui ne requiert pas la modification des sols. Pour l’extérieur, les clous podotactiles sont intéressants, car ils résistent mieux à l’usure et aux intempéries et nécessitent peu d’entretien. Toutefois, un professionnel saura offrir la meilleure solution pour tous types de bâtiment et de réalisation. Ce qu’il ne faut pas oublier, sur l’importance de l’équipement podotactile, est qu’il ne sert pas uniquement aux mal-voyants. En effet, on peut également manquer d’attention ou être trop absorbé par ce que l’on est en train de faire. Ainsi, ces équipements sauront nous avertir avant qu’un accident n’arrive.

Où peut-on acheter des arceaux de parking et à quel prix ?
Coussins berlinois, dos d’âne, ralentisseurs : les différences et les nuances