Une débroussailleuse ? Pour quelles tâches et quel type de terrain ?

Vous êtes un amateur ou un professionnel du jardinage ? Dans tous les cas, si vous souhaitez contrôler votre jardin ou tout autre espace vert dans votre propriété sans consacrer plusieurs heures de votre temps précieux à le faire, vous aurez besoin de la débroussailleuse. La débroussailleuse est l’outil de jardinage parfait pour faucher la broussaille et pour garder son jardin impeccable en peu de temps. Mais quel type de débroussailleuse devrait-on utiliser en fonction du type de terrain ?

Pourquoi utiliser une débroussailleuse ?

Pour défricher un sous-bois, nettoyer un talus, tailler des ronces ou éclaircir les bordures de son jardin, une tondeuse classique est loin de suffire à la tâche. Pour assurer ce genre de travail fastidieux, on doit obligatoirement utiliser une débroussailleuse.

En effet, quand l’accès au jardin devient difficile à cause d’une végétation très dense ou d’un terrain accidenté, choisir une débroussailleuse est plus qu’une nécessité. Cet outil complémentaire à la tondeuse s’adapte à tout type de terrain pour vous aider dans la réalisation de vos travaux de jardinage.

Les différents types de débroussailleuses

On distingue 6 grandes catégories de débroussailleuse qui ont chacune ses spécificités : coupe-bordure, débroussailleuse portative, à dos, tractée, autoportée et la tondeuse débroussailleuse. Le coupe-bordure sert surtout pour réaliser les finitions de tontes, les abords et bordures de chemins, d’allées… La débroussailleuse portative peut aussi s’occuper de la coupe des bordures, mais peut en plus venir à bout des petites broussailles et ronces sur un terrain en pente ou vallonné à condition qu’il ne soit pas trop accidenté.

La débroussailleuse à dos est munie d’un moteur thermique désolidarisé se portant sur son dos. Elle s’adapte surtout aux terrains accidentés, talus et sous-bois. Le modèle tracté est assez semblable à un petit tracteur pour couper toute herbe haute et ronce sans effort. Le modèle autoporté est similaire au ce dernier, la seule différence est qu’il est plus puissant et peut donc réaliser les travaux sur un plus grand terrain et plus rapidement. De son côté, la tondeuse débroussailleuse combine la technologie d’une débroussailleuse à une tondeuse.

Choisir sa débroussailleuse en fonction du terrain

Le terrain est un point important qu’on doit tenir en compte pour choisir une débroussailleuse. Pour une surface de coupe inférieure à 1 000 m², on peut très bien se contenter d’un coupe-bordure. Si la surface du terrain est inférieure à 2 000 et 5 000 m², on doit alors utiliser une débroussailleuse portative à puissance moyenne pour le premier cas et à puissance plus importante pour le second. Pour le cas des terrains inférieurs à 10 000 m², on pourrait choisir entre une débroussailleuse à dos, tracté ou une tondeuse débroussailleuse. Le critère déterminant dans cette optique se réfère plutôt par rapport à la nature propre du terrain : accidenté, plat, vallonné, en pente…

Si votre terrain à débroussailler dépasse 10 000 m², optez alors pour une débroussailleuse autoportée.

Choisir un bon souffleur : les critères de sélection
Mode d’emploi pour manipuler un taille-haies en toute sécurité ?