Comment faire du chantier un lieu de travail plus sûr ?

Sur chaque lieu de travail, les mesures nécessaires doivent être prises pour effectuer le travail dans un environnement sûr. Bien sûr, cela varie d’une situation à l’autre. Par exemple, dans un emploi de bureau, l’accent est mis sur des choses complètement différentes de celles qui concernent la sécurité sur chantier.

Les vêtements de protection : la base de la sécurité chantier

Que vous et votre équipe réalisiez un projet sur terrain ou travailliez en hauteur, veillez à toujours porter des vêtements de protection conformément à la réglementation en vigueur. Par exemple, chacun est tenu de porter un casque et des chaussures sécurité fermés avec semelle épaisse. Pour une protection santé optimale, le port des gants, bouchons de bouche, lunettes de soudage et protections auditives s’impose. Vérifiez régulièrement ces dispositifs de protection et remplacez-les en temps réel en cas d’usure. De cette manière, vos salariés resteront à l’abri de l’accident travail et maladies susceptibles de survenir sur le chantier.

Renforcez les consignes pour une meilleure sécurité chantier

Si vous travaillez souvent en hauteur, sur échafaudages ou sur terrain accidenté, vous équiper des dispositifs de sécurité et de prévention ne suffit pas. Il est aussi indispensable d’appliquer les bonnes directives de sécurité chantier pour prévenir les accidents travail. Désignez un coordinateur au sein de votre équipe pour assurer le déploiement correct du personnel. De cette façon, personne ne se met en travers du chemin et tout reste clair. Par ailleurs, le coordinateur en question vous proposera ses conseils et guide sur l’approche propice à la réalisation du travail. Et si vous ne disposez pas suffisamment de lignes de sécurité disponibles pour les travaux en hauteur, limitez l’intervention sur une activité en surface plane. Vous pouvez à titre d’exemple personnaliser les différents éléments au rez-de-chaussée, entretenir les voies publiques.

Mettez en place une bonne assistance pour vos employés

En plus des vêtements et chaussure de protection et des consignes de sécurité, vous devez miser sur la formation sur les soutiens-gorge. Cela comprend la réanimation, les premiers secours, l’évacuation du chantier ou d’un bâtiment, la reconnaissance et l’extinction d’un incendie naissant, entre autres. Au moins deux salariés de l’entreprise doivent suivre cette formation pour savoir comment agir en cas de calamités. Ainsi, les personnels se sentiront plus en sécurité, puisqu’ils auront toujours quelqu’un sur qui compter en cas d’accident. Un certificat est attribué à la fin de formations, mais celui-ci n’est pas valable indéfiniment. Un cours de recyclage est nécessaire chaque année.

Guide des vêtements de travail et des vêtements de sécurité
L’importance du durcissement du béton et les différentes méthodes pour le faire correctement