Conseils pratiques pour l’entretien d’outils de bricolage

Le matériel de bricolage constitue des biens utiles à avoir sous la main. Voici quelques conseils pour prendre soin de ces accessoires dans l’objectif d’en assurer la longévité. À noter que lorsque vous cherchez des conseils sur les différentes techniques ou les mesures d’entretien des outils, vous devez aller au-delà de la classification des modèles électriques et manuels. Il faut tenir compte du type de matériau dont est fait l’outil, de la manière dont il est stocké avant et après utilisation, des tâches pour lesquelles il est utilisé, etc. À cette fin, voici  une série de conseils importants qui devraient être pris en compte pour l’entretien de votre matériel de bricolage à la maison.

Entretien pendant le stockage

Un bon entretien de l’outillage ne concerne pas seulement l’utilisation, mais aussi le traitement qui leur est réservé lorsqu’ils ne sont pas utilisés, c’est-à-dire lorsqu’ils sont stockés.
Lorsque des équipements doivent être stockés, l’idéal serait de les suspendre si l’espace le permet. Cela évitera qu’ils soient endommagés par le frottement, ou que certains de leurs composants soient endommagés par le poids d’un autre accessoire placé au-dessus.
S’il n’y a pas assez de place pour les suspendre et que la boîte est choisie pour le stockage, il est idéal d’envelopper les plus importants et les plus délicats dans du papier bulle pour éviter qu’ils ne se frottent entre eux.
L’entretien des outils n’est pas seulement une question de mécanique. Comme ils sont principalement fabriqués en acier et autres alliages métalliques, ils sont sensibles aux dommages chimiques, c’est-à-dire à la corrosion. Lorsque vous les stockez dans des boîtes, il faut tenir compte du fait que s’il y a de l’humidité à l’intérieur de la boîte, cela peut provoquer la corrosion. Veillez à garder les boîtes au sec. Il est toujours bon de mettre de la craie, un sac de silice ou un sac de riz pour absorber l’humidité.

Prendre soin des outils selon leurs fonctions

Il existe certaines recommandations spécifiques en raison des différents utilitaires dont dispose chaque accessoire :
Pour les produits tels que les spatules auxquelles peuvent adhérer des résidus de peinture ou d’autres matériaux, il est préférable d’utiliser un pistolet thermique pour faire fondre et enlever plus facilement le reste.
En cas d’entretien de matériel tels que des marteaux, des maillets ou tout autre outil constitué d’un manche à tête et utilisé pour frapper ou appliquer une force, il est conseillé de toujours vérifier qu’ils sont bien fixés. Il suffit d’insérer une petite cale métallique dans l’extrémité de la poignée pour maintenir la tête fermement en place.
Quant aux outils de mesure, il est conseillé de les stocker à l’abri de l’humidité. Afin d’éviter tout dommage ou rupture, il est conseillé de ne pas les empiler ni de les séparer du reste. S’ils ont des éléments métalliques, ils doivent être nettoyés avec un chiffon imprégné de graisse et s’ils ont des éléments en bois, ils doivent être nettoyés avec une huile végétale comme le lin.
Si vous avez affaire à des scies ou à des outils de coupe, la meilleure façon d’entretenir ces outils est de protéger leurs lames et leurs dents avec des gaines ou du caoutchouc pour éviter qu’elles ne soient entaillées. En outre, les instruments de coupe qui ne sont pas jetables (tels que les meules de tronçonnage) doivent être affûtés occasionnellement, parce qu’ils peuvent se briser quand on essaie de les aiguiser.

Entretien des outils de peinture tels que les pinceaux et les brosses

Si la peinture n’est pas à base d’eau, il convient de la laver à l’eau savonneuse, à la térébenthine ou à la paraffine si des peintures à base d’huile sont utilisées. Il est également conseillé de les stocker en appliquant une huile minérale légère sur les poils et en les enveloppant dans une feuille d’aluminium, attachée avec du ruban d’emballage, afin qu’ils restent souples et ne s’ouvrent pas. En fonction du matériau de fabrication, il faut tenir compte du fait qu’ils comportent des parties métalliques, en bois ou autres parties particulières.
Les outils en acier ou en métal sont sensibles à la rouille ou à la corrosion. Si ce phénomène chimique se produit, l’idéal est de les broyer ou de les poncer avec du papier de verre à grain moyen, jusqu’à ce que la rouille soit complètement éliminée. Si les outils sont très rouillés, ils peuvent également être immergés dans de l’huile sans acide ou dans de la térébenthine pendant quelques heures, puis retirés en les frottant avec des brosses ou des récurants en aluminium.
Pour éviter que ces dommages chimiques ne se produisent, l’idéal est de maintenir les outils lubrifiés à certains intervalles. Il convient de noter que si de la poussière est trouvée dans les zones lubrifiées lors de l’utilisation des outils, elle peut être enlevée avec un peu de térébenthine.
Les parties en bois de votre matériel doivent être maintenues propres avec des huiles végétales, telles que l’huile de lin. Il existe de nombreux moyens pratiques d’effectuer un entretien adéquat des outils sans avoir à investir une grande somme d’argent dans des produits spéciaux qui prolongeront la durée de vie des outils. Cela permettra d’économiser suffisamment sur le remplacement ou la substitution.

Polyuréthane : tout ce qu’il faut savoir pour bien l’utiliser
Silicone résistant à la chaleur, quand en avez-vous besoin ?