Rénovation de fenêtres : comment choisir ?

Rénovation de fenêtres

Vous rénovez les menuiseries extérieures de votre maison ou de votre appartement. Vous allez changer les fenêtres, pour une habitation mieux isolée. Pour des travaux réussis, vous devez choisir le matériau, le vitrage et le type de pose adaptés. Découvrez nos conseils, pour faire les bons choix.

Le type de matériau

Les menuiseries extérieures peuvent être en PVC, en bois ou en aluminium. Le bois est un matériau isolant et chaleureux. Mais, il demande de l’entretien. L’aluminium, quant à lui, est design mais il est cher. Les fabricants proposent désormais des matériaux mixtes : alu à l’extérieur et bois à l’intérieur. Autre solution : l’achat de fenêtres PVC. Le PVC est, d’ailleurs, le matériau le plus utilisé. En effet, son rapport qualité-prix est excellent. De plus, il se décline en plusieurs coloris. Et, les fenêtres PVC sont montées en gamme depuis quelques années. Leur durée de vie et leur esthétisme se rapprochent des modèles aluminium, tout en étant beaucoup plus abordables.

Le type de vitrage

Le double vitrage est la norme actuellement. Composé de deux lames de verre de 4 mm chacune séparées par du gaz argon ou par une lame d’air, ce vitrage assure une bonne isolation thermique. Il a également l’avantage de parfaitement laisser passer la lumière. Mais, des situations particulières peuvent vous amener à faire le choix d’une option. Ainsi, le double vitrage acoustique a une épaisseur de verre plus importante, afin de moins laisser pénétrer le bruit extérieur. Le double vitrage de sécurité également appelé anti-effraction est spécialement adapté pour un rez-de-chaussée donnant sur une rue. Quant au verre opaque, il est apprécié pour se protéger des regards dans une salle de bain. Dans certains cas, le triple vitrage est le plus adapté mais il est plus onéreux. Il se compose de trois vitres de 4 mm. Ces vitres sont séparées par deux lames d’air de 16 mm chacune. Il est donc très isolant. Mais, son épaisseur laisse moins entrer le soleil. Il convient donc mieux pour les ouvertures exposées au nord.

Le type de pose

Tous les modèles de fermetures, y compris les fenêtres PVC Veka, peuvent s’installer selon deux techniques différentes : la dépose totale et la pose en rénovation. La pose en rénovation consiste à garder le dormant, la partie fixe existante. C’est donc la solution la moins onéreuse. Mais, elle suppose que la menuiserie actuelle soit en bon état. Dans le cas contraire, l’étanchéité ne sera pas assurée et les travaux n’amélioreront pas le confort thermique et acoustique de l’habitat. Si le dormant est en mauvais état, il sera donc nécessaire de retirer l’ensemble du système. L’opération est plus longue et va obliger à effectuer des travaux de reprise en maçonnerie et à refaire certaines finitions (peinture, papier peint…).

Financer son permis cariste grâce au CPF
Efficacité énergétique des batiments : quelles solutions choisir ?