6 choses à savoir sur la réception des travaux

Entreprise de nettoyage

Enfin ! Le chantier que vous attendiez tant est enfin terminé et vous allez pouvoir prendre possession de votre nouvelle habitation. Avant de recevoir les clés, il demeure toutefois une étape importante, malheureusement encore trop souvent négligée. Il s’agit de la réception des travaux. Cette étape demeure essentielle et marque le démarrage des garanties légales. Vous souhaitez avoir davantage de précision à son sujet ? Dans ce cas, découvrez sans plus attendre toutes les informations présentées dans le texte ci-dessous !

1. Quand faut-il procéder à une réception des travaux ?

La législation n’apporte aucune précision utile pour répondre à une telle interrogation. Néanmoins, en pratique, il est fortement conseillé de réaliser une réception des travaux sur tous les chantiers, quelque soit leur importance. N’oubliez pas en effet qu’une petite intervention peut engendrer des conséquences terribles en cas de problème ! Vous devez également savoir que la réception de chantier s’applique à tous les types de travaux, à l’exception de l’entretien et du mobilier non fixe. Elle concerne même les éléments présents à l’extérieur de l’habitation comme les différents réseaux (eau, gaz, électricité, etc.), les voiries, les portails, les clôtures, les terrasses, les piscines et même les plantations ! La visite de réception des travaux débute généralement après le nettoyage de fin de chantier. Il s’agit d’une intervention réalisée par une entreprise de nettoyage spécialisée. N’espérez donc pas atteindre une telle qualité en procédant par vous-même ! Le nettoyage professionnel se base en effet sur des techniques particulières, un savoir-faire indéniable et l’utilisation de produits spécifiques.

2. Est-il possible de la réaliser soi-même ?

Dans l’absolu, rien ne vous empêche d’effectuer par vous-même la visite de fin de chantier. Cependant, afin de réduire les risques, il est fortement recommandé de s’attacher les services d’un professionnel du bâtiment. Vous profiterez ainsi de ses conseils et de son expertise afin de détecter les potentielles malfaçons. Vous êtes également libre de déléguer cette tâche à un architecte si vous le préférez.

3. Qui est convié ?

La réponse à cette question est relativement simple. Sont conviés à la réception d’un chantier toutes les entreprises qui y auront pris part ! N’oubliez pas en effet qu’une telle rencontre est avant tout contradictoire. Chaque partie aura alors la possibilité d’exposer ses arguments. Bien évidemment, cette ultime visite ne pourra pas se dérouler avant la fin réelle des travaux. Dans la plupart des cas, vous serez conviés par le dernier intervenant sur le chantier. Dans le cas contraire, vous devrez alors inviter chaque entreprise concernée via une lettre recommandée avec accusé de réception.

4. Comment se prépare la visite ?

N’arrivez surtout pas les mains dans les poches le jour de la réception des travaux ! Vous aurez en effet besoin de plusieurs choses, à commencer par un appareil photo (ou à défaut un smartphone). Celui-ci sera précieux afin de capturer toutes les zones concernées par une réserve. N’oubliez pas non plus votre lampe torche afin de conserver une visibilité parfaite, même dans les endroits les plus sombres. Apportez également une ampoule ou un tournevis testeur afin de vérifier le bon fonctionnement des installations électriques. Enfin, vous ne devez surtout pas faire l’impasse sur le mètre et le niveau à bulle !

5. À quoi faut-il être attentif ?

Vous allez devoir vous montrer attentif à tout ! En effet, tout élément n’ayant pas fait l’objet d’une réserve à l’occasion de la visite de fin de chantier sera alors considéré comme validé par le client. Vous devrez regarder partout et vous comprenez dès lors mieux pourquoi il est recommandé de déléguer cette tâche à un professionnel du bâtiment. Parmi les éléments à contrôler en priorité, on retrouve notamment :

  • l’électricité, la plomberie, le chauffage et la ventilation
  • les façades et toitures
  • les portes, fenêtres et volets
  • les combles
  • les finitions des sols, murs et plafonds

6. Faut-il rédiger un procès-verbal ?

La réponse à cette interrogation est positive. Le procès verbal va en effet marquer l’officialisation de la réception de fin de chantier. Ce document doit rassembler l’ensemble des réserves émises. Ces dernières doivent être documentées et détaillées au maximum afin d’éviter toute mauvaise interprétation par la suite. N’oubliez pas non plus de mentionner tous les éléments que vous n’aurez pas pu contrôler et d’en lister les raisons de manière précise. Chaque entreprise présente lors de l’ultime visite se verra remettre un exemplaire daté et signé par le propriétaire (ou son représentant) de ce document.

Quels sont les affichages de chantier obligatoires ?
Comment réduire les risques d’accidents sur les chantiers ?