BIM : 5 choses à savoir sur le Building Information Modelling

Building Information Modelling

Le Building Information Modelling (BIM) a le vent en poupe dans le secteur des BTP qui rassemble les bâtiments, les infrastructures, les réseaux, le génie civil et les travaux publics. Ce concept original s’intègre au processus accéléré et qualitatif d’organisation, de réalisation et de valorisation d’un ouvrage. Découvrez 5 informations fondamentales sur cet outil.

L’utilité du BIM dans le secteur de la construction ?

Dans le secteur de la construction, les entreprises font généralement face à un besoin pressant et constant d’améliorer la qualité des ouvrages qu’elles réalisent. Elles sont soumises aux contraintes liées au respect scrupuleux des courts délais d’exécution exigés par leurs partenaires. Aussi, elles concluent couramment des contrats qui leur imposent des budgets de plus en plus restreints. Face à toutes ces contraintes de travail, les processus de construction sont parfois fragmentés. De plus, la communication n’est pas toujours fluide et régulière entre les équipes qui interviennent dans la réalisation des projets. Pour pallier cet état de choses, le BIM se révèle être la solution la plus efficace qui s’offre aux constructeurs.

BIM, de quoi s’agit-il concrètement ?

Il convient de rappeler les origines anglaises du concept qui se traduit en français par la Modélisation des Informations ou des données du Bâtiment. Utilisé dans le sens générique du terme, le bâtiment comprend également les infrastructures, quelles qu’elles soient. Le concept joint alors les techniques de travail et une maquette numérique paramétrique 3D. Des données intelligentes et organisées qui aident à la représentation des spécificités physiques et fonctionnelles de l’ouvrage sont stockées sur cette maquette. Ce procédé permet inévitablement de partager des informations entre les différentes étapes constituant la vie d’une construction. Ainsi, il est utile dans la structuration, la production, la gestion et la visualisation des données qui serviront à la création de l’ouvrage. Par ailleurs, il prévoit la réparation et la destruction de l’édifice avant même sa fondation et facilite la manière dont le recyclage des matériaux qui le constitueront sera fait. Cet outil représente alors une innovation dans le domaine des infrastructures et se révèle être utile dans la reproduction en 3D d’un ouvrage.

Le BIM pour un contrôle efficient des étapes du projet

L’une des plus importantes perspectives du BIM est la modélisation. Elle est vue comme une composante essentielle et indispensable qui fonde le concept. En effet, il s’agit d’un logiciel de conception qui a pour but l’optimisation des aspects représentatifs des données fiables de construction. Ainsi, il constitue une plus-value qui renforce les informations existantes sur l’ouvrage, en ce sens qu’il est doté d’une capacité lui permettant d’ajouter des renseignements pertinents aux maquettes en 3D. Avec ce logiciel de construction, vous pouvez enrichir votre projet en y joignant de nouvelles données à n’importe quelle étape de son cycle de vie. Il vous offre la possibilité de compléter des fichiers importants à l’exécution du calendrier prévu pour sa conception, pour sa mise en œuvre et pour son fonctionnement. Vous pouvez régulariser les coûts, contrôler l’énergie, respecter les obligations auxquelles vous êtes soumis et suivre le processus de vie des matériaux.

Un outil pour une bonne administration des projets

Très souvent mis de côté, ce logiciel de conception a également été pensé pour répondre à la connectivité entre les diverses entreprises qui entrent dans l’architecture de l’ouvrage. Dans plus d’un cas, les projets de BTP exigent une indispensable liaison entre les métiers et les acteurs pour permettre la standardisation du processus de conception. De ce fait, il a été imaginé une interface en ligne qui permet aux entreprises d’accéder aux données communes. Cela vise un aspect collaboratif, facilitant une parfaite coopération entre les personnes impliquées dans un projet de construction. Ces dernières peuvent avoir accès aux nouveautés et aux innovations apportées à chaque maquette numérique dans un environnement de travail performant. Elles pourront ainsi, à n’importe quel stade du cycle de vie du projet, avoir à leur disposition toutes les informations dont elles auront besoin pour leurs prestations. Enfin, cet outil empêche les doublons et les erreurs et permet de joindre, d’agencer et d’organiser les données émises par les différents logiciels.

De la clarté dans les prises de décision

Le premier objectif que poursuit cette technologie consiste à l’amélioration des processus décisionnels pendant la durée de vie de l’édifice, partant de la conception à la démolition. Ainsi, il est utile parce qu’il permet d’avancer les prises de décision qui n’intervenaient que lors des étapes de planification et de démarrage du temps de vie du projet. Cette étape est rendue possible grâce aux données structurées accessibles à tous et au plan collaboratif de travail entre les acteurs. Dans plusieurs situations, la prise de décision en amont permet d’examiner et de capitaliser le budget alloué à la réalisation de l’ouvrage. Elle constitue alors une véritable source d’économie qui évite la mobilisation d’importants moyens financiers pour la modification des projets.

Quelles sont les obligations et les responsabilités du maître d’œuvre ?
Comment optimiser la sécurité d’un entrepôt de stockage ?