Comment réussir le packaging de vos produits ?

packaging de vos produits

Élément important intégré dans la plupart des stratégies marketing, le packaging a une incidence directe sur les ventes réalisées. Son influence est telle, qu’il contribue à augmenter considérablement la perception de vos produits par votre clientèle. Étant donné que dans l’univers des transactions, la manière de présenter un produit est presque aussi importante que le produit lui-même, la réussite de cette activité revêt un caractère prioritaire.

Maitriser les bases du packaging

Le packaging a recours aux machines d’emballage pour fournir une apparence esthétique à un produit dans une perspective publicitaire. C’est un puissant outil informatif permettant à vos clients et à vos prospects d’acquérir des informations (principales caractéristiques et avantages) sur vos produits. Il joue plusieurs rôles, notamment la protection des produits, le déclenchement d’un achat, le conditionnement, la conservation des produits et l’attraction de l’attention du consommateur. En outre, il sert à contenir et à transporter le produit tout en lui octroyant une valeur ajoutée.

À ce sujet, il peut être personnalisé et ainsi devenir un véritable outil permettant à une marque ou à une entreprise de se différencier et par la même occasion d’accroître sa notoriété. Toutefois, afin de créer toutes les conditions nécessaires à la réussite de l’opération, il est important de répondre à un certain nombre d’interrogations relatives au produit. Cela vous permettra entre autres d’identifier clairement votre catégorie de clients, ainsi que la manière dont ils achètent vos produits. Il faut souligner qu’au cours de cette opération, trois couches recouvrent le produit concerné : la couche extérieure, la couche intérieure et le contenant du produit.

Opter pour l’emballage adéquat

Pour réussir cet exercice, il vous faudra au préalable prendre en considération d’une part le produit concerné et d’autre part ce qui se fait déjà sur le marché. Afin de donner plus d’attraits à vos produits, vous devez être créatif et innover. Dans l’idéal, choisissez quelque chose de simple, pratique et facile à ouvrir. Il est généralement conseillé d’opter pour une forme singulière. L’étape suivante est bien évidemment le choix des composants et des matériaux à utiliser. À cet effet, vous pouvez vous tourner vers des cartons, des boites, ou chercher plus loin le type de matériau qui valoriserait le plus votre produit.

Ainsi, vous aurez surement à choisir entre les plastiques, l’aluminium, le verre et au moins une matière cellulosique. Dans le contexte actuel, beaucoup auront tendance à fuir le plastique à cause des problématiques environnementales. Néanmoins, il faut souligner qu’il s’agit d’une matière polyvalente et assez légère. Quant à ceux qui désirent quelque chose de chic, pensez au verre. De son côté, l’aluminium est plébiscité du fait de sa légèreté, sa malléabilité et sa résistance. De plus, il est recyclable à l’infini et offre de grandes possibilités en matière de design. La matière cellulosique désigne de manière générale le bois, le papier ou le carton. Ce sont des matériaux qui présentent de nombreux avantages dont : leur coût économique, leur qualité biodégradable, leur légèreté et le fait qu’ils facilitent la livraison à plat. Leur problème de porosité peut être résorbé avec du film étirable.

Personnaliser l’information à inscrire sur le produit

Étant donné que votre produit servira en quelque sorte de support de communication, il faut faire très attention aussi bien à sa présentation qu’au message qu’il véhicule. L’information est habituellement inscrite sur un support qui n’est pas étirable, donc adoptez une bonne structuration. Il est important de souligner que la plupart des consommateurs ne retiennent souvent que l’information placée au centre de votre design. Ainsi, pensez alors à y inscrire la chose à laquelle vous voulez que vos clients pensent en regardant vos produits. En outre, il serait judicieux de demander l’avis de votre entourage ainsi que celui des actionnaires de votre entreprise, avant l’adoption du design définitif.

Quelles sont les machines utilisées dans le processus ?

Qu’elles soient neuves ou d’occasion, les machines vous aideront dans votre quête de professionnalisme. Par exemple, une banderoleuse vous sera d’une grande aide dans le conditionnement des palettes. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à appliquer un film de protection en plastique très fin autour d’elles afin de les stabiliser avant leur stockage et leur transport. Il faut noter que, contrairement à un individu lambda qui utilise du ruban adhésif pour fermer ses cartons, vous aurez besoin d’un outil professionnel : les cercleuses. L’utilité de cette machine se fait sentir une fois que vous avez fini de conditionner votre produit. En effet, il ne reste qu’à fermer efficacement votre carton en vous servant de la méthode de cerclage. Elle permet d’éviter un gaspillage de temps, d’énergie et de bobines. Pour aller plus loin et réaliser des économies de rouleaux, vous avez la possibilité d’utiliser la palettisation. C’est une technique qui sert à regrouper, organiser et sécuriser des colis.

Comment optimiser la sécurité d’un entrepôt de stockage ?
BIM : 5 choses à savoir sur le Building Information Modelling