Mode d’emploi pour manipuler un taille-haies en toute sécurité ?

Un taille-haie est un matériel que tout le monde peut utiliser. Mais avant de s’en servir, il est indispensable de penser à la sécurité. Bien que son usage semble facile, la prudence doit toujours être d’actualité. Il s’agit d’un outil vraiment pratique, mais il demeure dangereux. Ainsi, pour réaliser un excellent travail en toute sécurité, il est conseillé de bien se protéger.

Protection des yeux et du corps

Avant de manipuler un taille-haies, mettre des lunettes de protection est la meilleure option pour protéger les yeux. En effet, les débris des haies coupés peuvent atteindre ces derniers alors qu’ils sont à la fois fragiles et sensibles. Pour la sécurité des mains, porter des gants épais est la solution idéale. Afin d’éviter les blessures, il est préconisé d’enfiler un pantalon ou une combinaison spéciale pour jardinage. On ne doit pas non plus oublier de protéger les pieds en mettant des chaussures solides. Enfin, si l’on travaille avec un taille-haie thermique bruyant, il vaut mieux se munir d’un casque anti-bruit.

Lecture des consignes de sécurité dans la notice d’emploi

Afin d’éviter les dangers et les éventuels accidents, il est recommandé de lire la notice d’emploi avant d’utiliser son taille-haie. De cette façon, il n’y a pas non plus de risque de mauvaise manipulation. Pour se mettre au travail, il vaut mieux s’éloigner des gens et se concentrer sur les endroits calmes. Il est vivement conseillé de ne pas fumer quand l’appareil est en fonction car il risque d’exploser.

Adopter les bonnes positions, le bon matériel et les bons gestes

Il est impératif de tenir le taille-haie contre son corps quand on l’utilise. Non seulement cette position est sécurisée, mais elle est aussi moins fatigante. Si l’on a un taille-haie électrique, alors, il faut toujours veiller à ce que le fil soit mis sur l’épaule et derrière soi. De cette manière, on évite sa coupure. Savoir tenir le matériel est important, surtout si sa hauteur dépasse la taille de son utilisateur. Pour faciliter le travail, on peut se munir d’un escabeau ou d’une échelle. Il faut juste s’assurer qu’ils sont stables. Sinon, on peut demander à une autre personne de maintenir l’échelle tout au long de l’opération. Dans le cas où l’on perd l’équilibre ou que l’on a des doutes, il faut tout de suite couper l’alimentation. Cela entraîne l’arrêt de la lame. C’est un élément dangereux alors il faut s’en éloigner le plus possible durant l’usage.

Une débroussailleuse ? Pour quelles tâches et quel type de terrain ?
Choisir un bon souffleur : les critères de sélection